RENTREE SCOLAIRE 2011-2012 DANS LES PRISONS DE YAOUNDE ET DE MFOU

Publié le par Le Relais Enfants-Parents du Cameroun

Comme à l’accoutumée, le Relais Enfants-Parents du Cameroun a organisé la traditionnelle cérémonie de remise des fournitures aux enfants des détenus pour le compte de l’année scolaire 2011-2012.

 

I-            Prison centrale de Yaoundé

 

C’est à 11heures et 30mn que l’équipe du REPCAM est rentrée dans la Prison Centrale de Yaoundé afin d’accompagner 239 enfants vers leurs parents détenus. Pour la Présidente du REPCAM, Claire MIMBOE, cet accompagnement est l’activité principale de son association et la rentrée scolaire est un prétexte car les fournitures offertes aux enfants représentent l’aide qu’elle apporte aux tuteurs. Ce sont des parents très émus qui ont accueilli leurs progénitures. La cérémonie était présidée par le Représentant du Régisseur.

La représentante des détenus, Mme D. remerciera profondément le REPCAM au nom des autres parents et soulignera l’importance de l’action de cette association pour leurs enfants. La Présidente du REPCAM remerciera également tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à l’organisation de ladite cérémonie entre autres l’administration pénitentiaire, les donateurs privés, les amis  parrains et marraines de facebook, certaines entreprises comme CAMLAIT, l’Hôtel le Bon Samaritain, la Fondation MTN-Cameroun,  l’Association Club Mont-Cameroun du Canada, …..

 Après ces interventions, les bénévoles du REPCAM ont procédé à la remise des fournitures aux différents parents détenus qui, à leur tour, les ont remises à leurs enfants tout en les exhortant à prendre leurs études au sérieux malgré leur incarcération. Tous les enfants des détenus inscrits dans le fichier du REPCAM ont reçu chacun un paquet contenant cahiers, stylos, crayons ordinaires, règles voire des cartables pour les plus jeunes de la maternelle, la SIL et le CE1. C’est à 15 heures et 30 mn que la cérémonie s’est achevée tous les 239 enfants, malgré eux ont dit au revoir à leurs parents et ont regagné leurs villes et quartiers respectifs après avoir reçu des frais de transport des caisses du REPCAM ; il faut par ailleurs signaler qu’ils venaient des quatre coins du pays : Bertoua, Mbalmayo, Douala, Mfou, Yaoundé, Edéa…

II-          Prison principale de Yaoundé

 

42 enfants ce jour à la prison principale de Yaoundé sont venus recevoir des mains de leurs parents des fournitures scolaires pour le compte de la rentrée scolaire 2011-2012.

C’est à 11 heures que l’équipe du REPCAM, emmenée par son Secrétaire Général est arrivée sur le lieu de la cérémonie. Tous les enfants ont été installés et les parents satisfaits sont venus de leurs locaux pour les retrouver sous la tente dressée à cet effet. On lisait sur les visages une joie de grand jour et des retrouvailles.

Prenant la parole  au nom de la Présidente Mme MIMBOE, le Secrétaire Général Hippolyte ABANDA présentera le contexte de la cérémonie. Il remerciera les autorités de cette prison qui ont accepté d’accueillir cette activité d’accompagnement du REPCAM. Aux parents et tuteurs, il rappellera que le REPCAM, par cette activité, n’a pas la prétention d’assurer tous les besoins des enfants en fournitures, mais d’apporter son aide aux familles et aux enfants. Enfin, il rappellera que toutes les familles ont été contacté mais certaines ne sont pas à cette cérémonie pour des raisons diverses : parfois le numéro inscrit sur la fiche n’est pas le vrai ; ou encore certains tuteurs décident de ne pas venir avec les enfants. Après cette mise au point, la distribution des fournitures a été mise en place et chaque enfant a reçu du REPCAM un paquet de fournitures correspondant à sa classe ; celui-ci était constitué des cahiers,  des stylos,  des crayons ordinaires, des règles voire des cartables pour les plus jeunes de la maternelle et de la Sil. Des parents émus par cette action remercieront de vive voix le REPCAM et plus particulièrement sa Présidente

            C’est à 13 heures que cet accompagnement des enfants auprès de leurs parents s’est achevé et chaque groupe d’enfants recevra du REPCAM ses frais de transport pour  le retour vers les quartiers et  villes dans lesquels ils vivent.

 

III-         Prison principale de Mfou

 

Partie de Yaoundé à 11heures, l’équipe du REPCAM composée de ses bénévoles et de 10 enfants des détenus sera reçue 30minutes plus tard par Mme ZAGUIM, Chef Service chargé de la Discipline et des Activités Culturelles et Educatives. Après la mise en place et la réception des enfants par les parents dans une ambiance festive entretenue par les balafons du groupe musical de cette prison.

            Prenant la parole, la représentante des détenus Mme N. situera les nouveaux détenus sur ce type de cérémonie devenue traditionnelle avec le REPCAM ; elle passera ensuite la parole au Représentant de la Présidente du REPCAM.

            M. ABANDA, Secrétaire Général de l’association, a articulé son propos sur trois axes. D’abord il a remercié la prison et toute l’administration pénitentiaire pour avoir permis que cette cérémonie se déroule ce jour, ensuite, il rappellera aux parents qui n’ont pas reçu leurs enfants que ce manquement n’est pas de la responsabilité du REPCAM qui a contacté toutes les familles enregistrées et disposant d’un numéro de téléphone ; il a exhorté les parents détenus, pour les prochaines occasions, à contacter les tuteurs de leurs enfants afin de faciliter la tâche au REPCAM. Enfin, il a contextualisé la cérémonie en rappelant aux parents que le REPCAM ne se charge pas d’offrir tout le nécessaire aux enfants mais apporte sa modeste aide aux familles avec quelques cahiers, le plus important étant de rapprocher les parents et les enfants ; cette cérémonie n’était donc qu’un prétexte pour assurer l’accompagnement psycho social des enfants de détenus.

            Après cette phase, l’on est passé à la remise des paquets dont le contenu tenait compte de la classe de l’enfant ; ceux-ci seront remis aux parents qui à leur tour les passeront aux enfants en leur demandant de bien poursuivre leurs études. Les autres parents recevront les paquets de leurs 68 enfants absents afin de les leur faire parvenir ; tous les absents présents et absents ont eu droit à un paquet ; ce qui emmènera les parents à remercier le REPCAM pour cette aide non négligeable selon eux.

            Un cocktail arrosé des « Rivers » offerts par Camlait marquera la fin de cette cérémonie. Le REPCAM repartira avec les enfants pour son siège à Yaoundé afin de leur assurer les frais de transport pour le retour dans leurs villes et quartiers respectifs.

 

Commenter cet article