Rapport de nos 3 fêtes de Noël dans les prisons, Déc 2011.

Publié le par Le Relais Enfants-Parents du Cameroun

I-                  PRISON CENTRALE DE YAOUNDE, 21.12.2011

 

168 enfants ont répondu à l’appel du REPCAM pour cette cérémonie de l’arbre de Noel dans cette prison. C’est à 11heures que tous les bénévoles ont installé ces enfants qui venaient rencontrer leurs parents en détention.

La première grande articulation a été l’atelier de dessin au cours duquel chaque enfant ayant reçu une carte vierge du REPCAM, devait y apposer un message d’amour envers son parent ; message qu’il pouvait accompagner d’un dessin. Lorsque les différents parents ont fait leur entrée dans la salle, c’était un moment de grandes retrouvailles et des embrassades et accolades à n’en plus finir. Des femmes et des hommes ont pris leurs progénitures entre leurs mains, les serrant très fort avec beaucoup d’émotions. C’est dans cette chaude ambiance que les enfants ont profité pour remettre les cartes pleines de messages à leurs parents. Un intermède a permis aux enfants de danser et de réciter pour leurs mères et pour leurs pères ;

La deuxième  articulation a été l’arrivée de M. Le Régisseur ; celle-ci est marquée par son tour de la salle pour un bain de foule qui lui a permis d’être en contact avec les enfants heureux d’être auprès de leurs parents.

La troisième articulation de cette cérémonie était réservée aux différents mots des principaux orateurs de la journée. D’abord la Représentante des parents, Mme N. qui, au début de son speech, a entonné une chanson dont l’esprit était de demander au  bon Dieu d’accorder plus de force et de courage au REPCAM  pour accomplir sa dure tâche, celle de leur emmener leurs enfants. Aux enfants, elle rappellera que la prison n’est pas la mort tout en les rassurant qu’ils (les parents) vont retrouver la maison. Ensuite la Présidente du REPCAM, Claire Mimboe qui a remercié tous ceux qui de près ou de loin ont rendu possible l’organisation de cette cérémonie ; plus particulièrement le Bon Dieu, l’Administration Pénitentiaire et M le Régisseur, les accompagnateurs des enfants et les enfants eux-mêmes. Pour contextualiser cet arbre de Noel, elle dira que c’est un prétexte pour son association de permettre aux mères et aux pères de rencontrer leurs enfants, de leur dire qu’ils les aiment. Elle annoncera que la moitié des cadeaux ont été offerts par la Fondation Chantal Biya et Supermarché Landmark, les autres étant offerts par les Parrains et Marraines facebook et autres amis et âmes de bonne volonté.

La Présidente du REPCAM ne manquera pas de faire remarquer la présence de la société TANTY  qui a offert 6 grands thermos de bouillie chaudes aux enfants pour l’accueil du matin et le déjeuner. Elle achèvera son mot par les souhaits de bonne année 2012 à tous ceux qui étaient présents dans la salle et surtout à  M. Le Régisseur et sa suite.

En maître des lieux, le Régisseur a pris la parole en dernier. Il a ouvert son speech en s’adressant aux enfants qu’il a d’abord salués avant de dire que cette cérémonie est un signe d’amour et d’espoir. Pour lui, ceux qui sont venus donner de la chaleur et redonner le sens à la famille malgré l’incarcération de l’un des parents sont à remercier. Il  remercié également le REPCAM qui, selon lui, a créé la surprise car c’est la première fois depuis trente ans qu’il exerce dans l’Administration Pénitentiaire de vivre une expérience pareille. Il a dit être surpris par le calme, l’ordre et la discipline des enfants dans ce milieu qui ne leur est pas familier. Aux enfants, il a dit que la prison n’est pas un bon milieu, qu’ils doivent y venir juste pour voir papa ou maman à Noël. Il a encouragé les enfants qui prendront sa vocation et non ceux qui remplaceront papa ou maman.

Aux parents, il leur a demandé de rétablir la vérité auprès des enfants à qui les familles ont raconté d’autres histoires liées à leur incarcération. Il a avoué que c’est cette raison, mission du REPCAM, qui l’a amené à accepter que cette cérémonie ait lieu afin de lutter contre le mensonge.

Au REPCAM, il a promis de changer ses idées et soutiendra l’association avec sa dernière énergie. C’est en souhaitant de Joyeuses fêtes aux enfants et parents et une bonne année qu’il a achevé son propos tout en exhortant le bon Dieu à apporter des merveilles au REPCAM.

La dernière articulation a été introduite par la Cheftaine des femmes, par ailleurs Représentant des parents. Mme S. a exécuté un chant dans lequel elle a remercié le Seigneur d’avoir permis aux parents d’être avec leurs enfants « je m’accrocherai au Christ ; Christ a permis d’être avec nous… » Après cette intermède, la remise des cadeaux a pris le relais et ce sont des enfants très fiers de recevoir des cadeaux du père Noel qui exprimaient leur joie dans toute la salle, suivi du partage des sandwiches et des friandises offertes par le Supermarché Casino, des boissons River offertes par la Société CAMLAIT.

C’est à 15 heures que la cérémonie a pris fin. Les enfants et leurs accompagnateurs ont retrouvé leurs villes et quartiers respectifs après avoir reçu leurs titres de transport de l’association.


II-              LA PRISON PRINCIPALE DE YAOUNDE, 22.12.2011

 

C’est à 12 heures que l’équipe du REPCAM fera son entrée avec des enfants et leurs accompagnateurs ayant répondu à l’appel de l’association, soit 30 enfants venus des horizons divers.

La cérémonie a débuté par  une animation qui a vu les enfants se trémousser aux rythmes de l’heure dans notre pays. Un concours de danse permettra aux meilleurs de remporter des prix offerts par l’association (tee-shirts, crayons, sachets de bouillie, brosses à dents,…) ; ceci après avoir remis à leurs parents des cartes aux messages d’amour.

Ensuite, la phase des discours a été lancée avec le  mot  de la Présidente du REPCAM qui a contextualisé la cérémonie ; comme à la Prison centrale la veuille, elle a rappelé que cet arbre de Noel est un prétexte pour son association afin de rapprocher les enfants de leurs parents ; elle soulignera par ailleurs que la moitié des cadeaux a été offert par la Première Dame du Cameroun à travers sa Fondation éponyme. Elle a remercié toute l’administration pénitentiaire et tous ceux qui ont donné un cadeau et rendu cette cérémonie possible. Un clin d’œil spéscial a été lancé à la société TANTY présente à la cérémonie à travers ses hôtesses qui ont servi de bonnes quantités de bouillie aux enfants qui l’ont appréciée à sa juste valeur.

Prenant la parole à son tour, le détenu M., Représentant les parents, a tout d’abord fait un témoignage personnel en rappelant que c’est grâce aux activités du REPCAM qu’il peut voir son enfant et lui offrir des cahiers ou des cadeaux de Noel. Au nom de tous les parents détenus, il a remercié le REPCAM et a exhorté son équipe à plus de courage et de détermination afin que d’autres détenus puissent avoir également la chance de rencontrer leurs enfants en pareilles circonstances.

Pour clôturer cette articulation réservée aux différents speeches, la Représentante du Régisseur, Mme Mengue a pris la parole en revenant sur la grandeur de l’association qui selon elle fait de grandes choses. Elle conseillera à la Présidente de varier les activités en faveur des enfants malgré les difficultés financières qui sont réelles car elle a dit ne pas être étrangère aux difficultés que connaît l’association. Elle achèvera par des souhaits de bonne fête de Noël aux enfants et de bonne année.

Enfin, l’on est passé à la remise des cadeaux aux enfants suivi du partage des sandwiches et des friandises offertes par le Supermarché Casino, des boissons River offertes par la Société CAMLAIT. Tous les 23 enfants sont repartis chacun avec un jouet qu’ils ont respectivement apprécié à en juger par leur mine reluisante et leur fière allure au moment de partir de la prison.

C’est à 15h 30 que la cérémonie a pris fin, les enfants ont été accompagnés afin de retrouver leurs quartiers et villes respectives après avoir reçu des frais de transport des mains des responsables de l’association.

 

III-           PRISON PRINCIPALE DE MFOU, 23.12.2011


21 enfants ont été conduits auprès de leurs parents pour recevoir un cadeau de Noël comme dans les précédentes prisons. La cérémonie a été rehaussée par la présence du 2eme adjoint au Maire de la ville de Mfou.

La Présidente de l’association a ouvert le bal des speeches en rappelant l’historique et les objectifs poursuivis par le REPCAM, question de situer les invités de marque qui assistaient pour la première fois aux activités du REPCAM. Ensuite elle dira que cette cérémonie rentre dans le cadre de l’accompagnement psycho social des enfants des détenus et la fête de Noel est un prétexte pour le faire. Elle remerciera tous ceux qui de près ou de loin ont rendu cet arbre de Noel possible soit pour leur disponibilité soit pour leurs cadeaux offerts. Elle a réitéré que les cadeaux ont aussi été offerts en grand nombre par la Fondation Chantal Biya. Elle remerciera Monsieur le Maire pour sa disponibilité et sa présence à cette cérémonie.

Le deuxième orateur de la journée était Mme le Régisseur qui a rappelé que cette cérémonie est une tradition entre le REPCAM et la prison principale de Mfou. Les deux entités la veulent souvent sobre comme une fête en famille. Elle soulignera aux détenus qu’elle est leur mère car ils sont des enfants qui sont en prison parce que la société veut les redresser et non les marginaliser. C’est la même chose que reprendra le dernier orateur de la journée à savoir M. le Maire qui a apprécié l’action du REPCAM à sa juste valeur. Il s’est adressé aux détenus en général en leur rappelant qu’ils sont une partie de la société, que la société ne les oublie pas. Pour joindre l’acte à la parole, il a offert une somme de 100 000 francs CFA pour le repas de Noel de la prison principale de Mfou.

Après ses différentes interventions, l’on est passé à la distribution des cadeaux aux enfants, le tout sous un air de balafon très bien entretenu par l’orchestre de la prison.

C’est à 15heures que les enfants ont été ramenés  à Yaoundé où, avec leurs accompagnateurs, ils ont reçu des frais de transport pour rallier leurs quartiers et villes respectifs

NOS SINCERES REMERCIEMENTS AU :

-        Ministère de la Justice

-         Toute l’Administration Pénitentiaire

-         La Fondation Chantal BIYA

-         Le Supermarché Espace Landmark

-         Le Supermarché Casino

-         La Société TANTY et ses hôtesses

-         La Société CAMLAIT

-         L’Association No Child in Field

-         Les Parrains, Marraines et Donateurs :

Marie-Laure, Martin, Nicole Bouquet, Gladys Sipora, Mireille N., Manuela, Agnès N1., Agnès N2, Richard, Edith, Alexandrine, Andrée, Hervée, Yvette, Joseph Elie, Irène, Mireille (Thérèse Fleur), Mireille O., Clarisse, Paul Anicet, Patrice, Valérie, Anne, Nadia, Pierrette, Thérèse, Rose, Patricia, Ibrahim, Jeanine, Alima, Paul Anicet, Henri, Jacques, Françoise N., Françoise M., Eric, Lazare, Bertrand, Edwige, Wilson, Willy, Alain, Serge, Junior, Martine, Patrick, Victor, …

-         Les Volontaires et Bénévoles :

Hippolyte, Mama Pauline, Patricia, Ibrahim, Papou, Wilfried, Jeanine, Eric, Rosette, Gladys Sipora, Alima, Benjamin et Mireille. 

Commenter cet article